L’hiver, il est-en-train d’arriver. C’est presque Halloween!

Halloween Aurelia Residence
Oct17

L’hiver, il est-en-train d’arriver. C’est presque Halloween!

Blog 0 comments

L’hiver arrive et nous célébrons Halloween… non, nous célébrons “Samhain”… ce que je veux dire est que nous célébrons “Tous les Saints”… non, j’entends le “Jour des Morts” !!!



Le Samhain (“fin de l’été”) est une ancienne fête celtique à l’origine de la fête d’Halloween. L’ancienne religion celtique des druides célébrait la fin de la saison estivale et le début de l’hiver. L’association d’Halloween à la nuit et aux ténèbres est probablement liée à l’atmosphère des mois d’hiver, la plus sombre de l’année.


Au début du Moyen Âge, lorsque le christianisme se répandit parmi les peuples celtes et devint la religion officielle de presque tout l’empire romain, l’Église tenta par tous les moyens d’éliminer les cultes païens. Le pape Grégoire le Grand a essayé de limiter l’importance des rituels liés au Samhain en déplaçant la fête de la Toussaint du 13 mai au 1er novembre. Au dixième siècle l’église a ajouté aussi la fête du 2 novembre, le Jour des Morts, une célébration dédiée à la mémoire des proches décédés, commémorés par leurs proches avec une mascarade où tout le monde se faisait passé par des saints, des anges et des diables.

Trick or Treat?

En Irlande, la tradition consistant à laisser des torches allumées étalées, de quoi manger et du lait à boire devant la porte, afin que les esprits puisaient se rafraîchir et décidaient de ne pas plaisanter les habitants de la maison. D’où le fameux “Trick or Treat?”.

Toussaint?

L’Église catholique nous invite à solliciter l’aide des saints pour tous nos besoins, en tant qu’intercesseurs puissants devant le trône de Dieu, et à prier pour tous les morts, car nous ne savons pas s’ils doivent encore se purifier eux-mêmes du purgatoire et atteindre le paradis à travers nos prières de suffrage, une fois que l’âme a été totalement renouvelée par la grâce du pardon de Dieu.

Et en Italie?

En vérité, même la tradition d’Halloween n’est pas si loin de nous. Selon l’anthropologue Luigi Maria Lombardi Satriani, la fête d’Halloween est célébrée en Calabre depuis les temps les plus anciens: les paysans calabrais qui avaient émigré en Amérique avaient l’habitude de vider une citrouille, d’y mettre une bougie en attendant la veille de la Toussaint pour chasser la peur de la mort et gérer la séparation de leurs proches. Une raison anthropologique de la nécessité d’établir un contact, une “communication” avec les proches décédés.
En Sicile, l’anniversaire le plus important est la commémoration des morts, le 2 novembre. Les parents font croire à ses enfants que s’ils seront bons, ils recevront les “cadeaux des morts”. Les enfants les attendent avec joie! Le soir, après les prières pour les morts bien-aimés, les parents préparèrent en secret un panier de bonbons et des cadeaux cachés pour toute la maison. Le matin du 2 novembre, les enfants se lèvent heureux et prêts pour la recherche de cadeaux.


Et donc? Bonne fête des Saints à tous, à célébrer à Rome, à la Résidence Aurelia, bien sûr !!!

Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>